THONES SAMEDI 15 JUIN 2013 

http://www.movescount.com/moves/move14767898#.UfC3mbnXcuU.email

 

 

 SAMEDI 15 JUIN 2013

PARCOURS : ARAVIS TRAIL A THONES

Le 25 MAI 2013 j'étais inscrit à la MARATHONRACE à ANNECY (4600 trailers). Suite aux chutes de neige la veille les courses ont été annulées. Je comptais sur cette distance afin de pouvoir choisir un trail plus long ensuite. Je me suis donc réorienté vers le trail des ARAVIS en préférence à celui de FAVERGES. Pour deux raisons, la 1ère il est plus dur la 2ème plus long. Mais je n'ai pas retenu le trail de 65km puisque je n'avais pas pufaire la MARATHONRACE. Les organisateurs devant les conditions du terrain trop de neige sur la TOURNETTE ont été contraints de modifier les deux parcours au lieu de 45km il passe à 37km avec l'ascension de la MONTAGNE de SULENS. Ce parcours emboite le grand parcours à partir du village LE BOUCHET.

ARAVIS TRAILGRAPH - DETAIL 20130615

ARAVIS TRAIL MINI ROADBOOK

ARAVIS TRAIL RESUME BIS

 LE BOUCHET rte Pont COMBE : 3.4km  - 148m/148m  (930m - 926m) - 0h24' -  8.3km/h

Pour se rendre à ce village l'organisateur a prévu des cars pour amener les concurrents. Comme mon fils était venu pour me voir sur la course il m'a donc amené au départ. Dans l'attente du départ les premiers concurrents du 55kmsont déjà passés.  Le départ se fait à 8h30'  à 400m en amont du village. Pour moi c'est parfait car l'allure est correcte ce qui me permet de me placer. Dans le village c'est parti ça grimpe et nous sommes vite dans l'ambiance. Le sentier est étroit, boueux d'un coté, rigole de l'autre. Chacun cherche la meilleure trace mais hélas ça devient vite impossible de passer dans la boue et ça glisse pas mal. Très vite nous sommes un par un. Je double d'autres me doublent mais ça se stabilise.  Ces 3.4km ont bien étalé les concurrents.  

1ère ascension : 2.4km - 374m/511m  (926m -1302m) - 0h28' - 4.9km/h

Cette ascension se fait sur un sentier étroit, glissant et il n'est pas facile de double au risque de tomber dans le ravin. Je profite des virages un peu plus larges pour dépasser des concurrents qui ont un rythme inférieur au mien. Un trailer fait le bouchon alors je klaxonne et il n'apprécie pas. Je comble rapidement le trou qu'il avait laissé. Je continue ma progression le sentier est plus large.

Faux plat montant  -rte Plaine Mouillée : 2.5km - 126m/638m (1302m -1357m) - 0h18' - 8.2km/h

Au sommet nous sommes sur une route forestière bien boueuse et descendante dans un premier temps. Je prends mes distances. Maintenant ça remonte j'avance bien car la pente permet de courir. Je traverse une pâture et j'arrive sur une route cailloutée où il faut faire attention de ne pas se tordre les chevilles. Mon fils est là, maintenant il va  aller à THONES chercher mon épouse qui arrive par le car et espère être à temps au col du MARAIS. A ce stade j'ai déjà 0h20' de retard sur les premiers.

Ascension vers la Montagne SULENS : 1.9km - 271m/919m  (1357m - 1636m) -0h21' - 5.4km/h

Cette route est large, mais pentue, je reviens tout doucement sur des concurrents que je double. J'en reprends un minimum de 15. Ma moyenne est bien basse.

Descente vers la Montagne de SULENS : 1.4km - 0m/919m/ (1636m - 1498m) - 0h07' - 11.2km/h

Cette route continue avec une belle descente qui nous amène au pied de la MONTAGNE de SULENS après l'avoir bien contournée. Nous sommes tous séparés par une bonne distance, je reviens tout doucement sur des concurrents. Mon allure ne dépasse pas les 12km/h, c'est peu.

Ascension Montagne de SULENS : 1.0km - 261m/1190m (1498m - 1766m) - 0h19' - 3.1km/h

J'arrive au pied de la MONTAGNE de SULENS, une boule verte, quelle surprise, sentier très étroit, pentu (35/40%), impossible de doubler sinon c'est la chute. A croitre que ce sentier a été fait pour nous avec une pelle et une pioche. C'est une montagne à chèvres. Nous sommes donc un par un et nous montons tranquillement. Avant le sommet c'est une ligne droite et plus large mais un sentier bien bosselé par la trace des vaches ou autres. J'en profite pour doubler et reprendre un bon rythme.

Descente sur PLAN BOIS "ravitaillement" : 3.7km - 21m/1221m (1766m - 1278m) - 0h23' - 9.4km/h

Au début la descente est technique et glissante, je fais au mieux pour ne pas trop patauger dans le bourbier. Ce n'est pas évident. Pendant ce temps je me fais doubler par des bolides. J'arrive enfin sur une route pierrée, je peux accélérer et revenir sur des concurrents. Je me dirige vers le point de ravitaillement où je fais rapidement le plein d'un bidon. Le prochain est dans 5km mais je préfère assurer car il commence à faire chaud. Je pense ne pas avoir perdu trop de temps.

PLAN BOIS - ravitaillement 2 : 4.5km - 10m/1231m (1278m -931m) - 0h29' - 9.2km/h

Je continue la descente vers le col du MARAIS mais avant il y un gros ravitaillement. La descente commence par de la route je prends à gauche une route forestière, boueuse avec de l'eau qui ruisselle. Je me retrouve les pieds dans l'eau. Je reprends des concurrents. Je traverse des pâtures puis des sentiers étroits, glissants et bien boueux. Je fais au mieux, mon rythme est bon et je pense passer le col du MARAIS avant les 3h. Je m'arrête au ravitaillement, je prends quelques fruits séchés, je fais plein rapidement.

Ravit 2 - col du MARAIS : 1.0km - 0m/1231m (931m - 856m) - 0h05' - 12.2km/h

Pour rejoindre le col du MARAIS c'est de la route assez pentue qui casse un peu. Je n'arrive pas augmenter mon allure. Je passe le col du MARAIS avant les 3h. Mon fils et mon épouse devaient être la. Bon c'est cuit, ils n'ont pas eu le temps de revenir de THONES.

MARAIS - ROSARY: 5.2km - 754m/1984m (856m - 1593m) - 1h20' - 3.9km/h

Maintenant me voici sur le versant de la TOURNETTE. La route goudronnée continue sur 700m puis je me trouve devant une pente en ligne droite,  glissante, abrupte. Heureusement que j'ai les bâtons, ça m'aide bien. Des trailers sont devant et je n'arrive pas à revenir. Je progresse doucement sur ce difficile terrain mais pas comme je le souhaite. Un trailer du 57km me double, nous discutons un peu, il est plus facile que moi si bien que je le laisse partir.  Le chemin devient sentier et plus je monte plus ça devient difficile. Enfin j'arrive à reprendre des trailers. Je suis dans les rochers, et je viens de rejoindre la 4ème féminine. Nous allons faire 2km dans les rochers, les dalles  et avec deux traversées de pente neigeuse. La neige est molle et il ne faut pas faire de faux pas sinon c'est une belle gamelle.  Nous doublons 4 trailers. Sur la fin c'est de l'escalade dans les rochers. La féminine cause toute seule sur la difficulté du terrain.  J'arrive au chalet de ROSARY qu'il faut contourner.

ROSARY - rte TOURNETTE : 2.6km - 0m/1984m (1593m - 1025m) - 0h25' -6.2km/h

A partir de ce chalet c'est de la descente mais qu'elle descente. Au début elle est très technique dans les rochers que je passe comme je peux, la femme en fait de même. Elle ronchonne encore. Je pers du terrain mais me voici sur une route taillée dans la pierre ce qui me permet de prendre une bonne allure. Par deux reprises je me tords un peu les chevilles sur ces pierres roulantes. De temps en temps le tracé passe en direct par rapport au chemin, la pente est plus raide et glissante. J'arrive sur un chemin plus carrossable qui nous amène au ravitaillement.  Je double un trailer du 57km qui court avec son amie.

Rte TOURNETTE  -les CLEFS : 3.2km - 64m/2036m (1025m - 740m) - 0h22' - 8.4km/h

Au ravitaillement je retrouve mon fils et mon épouse. Je perds du temps, mange un peu. La féminine est déjà repartie. Je repars seul. Une cote boueuse se dresse devant moi et me casse un peu. Je descends sur les clefs, mon rythme est moyen. La fin de ce parcours ne me convient pas. Je trouve le sentier glissant, boueux, ruisselant, racines, étroit le long de la rivière. Il monte, descend, je n'arrive pas bien  à négocier certains passages. Dans cette fin de parcours le couple du 57km me double ainsi qu'au autre trailer.

Les CLEFS - THONES : 3.3km - 21m/2057m (740m - 645m) 0h22' - 8.6km/h

Sur les portions bitumées je n'arrive pas à revenir sur les trailers qui viennent de me doubler et ils ne sont pas loin. Je termine ce trail seul en 5h26' à a 60ème place, c'est moyen. Je pense avoir les laisser des forces dans l'ascension sur ROSARY et mal négocier la fin de parcours.