VIDEO 

 

http://www.movescount.com/fr/moves/move29552988

http://www.gpsies.com/map.do?fileId=qqrnhpugqvkhdijj

 

BUIS LES BARONNIES 20140413 -  TRAIL DE LA DROME

 

PRESENTATION :

 

Ce tracé en 8 évolue au milieu d'une végétation méditerranéenne composée de thym, lavandes, buis,  champs d'abricotiers, d'oliviers et offre des panoramas exceptionnels, Le tracé  passe par en alternance par des passages techniques aux relances. Cette année, nouveau parcours pour la 2ème boucle qui se passe sur la NIBLE. La 1ère boucle change après 2.5 km du départ afin d'éviter le goulet de l'année écoulée puis sur la fin avec le passage par BUIS les BARONNIES au km 24. La 2ème boucle c'est la nouveauté mais à priori elle a déjà été empruntée il y a quelques années. Dans la 1ère partie il y a un ravitaillement au km 11, il reste 13.7km pour revenir à BUIS où a lieu le gros ravitaillement. Au km 11 l'essentiel du D+ est réalisé, il reste 370m sur les 13.7 km.

L'assistance est autorisée entre le km 21.1 (camping sur RD 108 et le km 24.7 «BUIS centre»

Détail de la 1ère boucle de 24.7km: il y a 3.7km de plus que l'année écoulée. Départ sur route pour sortir du Buis et étaler le peloton sur 24.7km. Encore quelques passages sur piste et route avant le premier resserrement au km 5,1. Monotrace en montée (en Z) au milieu de piquants. Puis alternance de sentiers et passages plus larges sur terrain assez rocailleux. Passage d'un petit col entre deux barres rocheuses pour arriver sur un plateau assez sauvage avec une progression au milieu de la végétation (buis et thyms). Au col de Milmandre, modification du tracé initialement prévu pour atteindre le col de Linceuil. Arrivée au ravitaillement au km 11. Descente très agréable dans une pinède le long d'un ruisseau puis remontée sur sentier et passages hors traces puis en forêt. Courte montée dans les alpages puis très beau sentier en balcon avant la dernière grosse bosse (170m D+ pour 700m linéaires). Début de la descente hors sentier, sur terrain instable puis 1.5km sur piste et très beau single en forêt de pins. Traversée du camping naturiste; 500 m de route (assistance autorisée à ce point soit 4,4 km avant l'arrivée sur RD 108) et descente technique jusqu'au gorges d'Ubrieux. Traversée à gué à 2.2 km de l'arrivée, avant encore un single entre les oliviers et les roseaux; puis 500 m de route pour franchir la ligne d'arrivée le long de l'allée des platanes.

Détail de la 2ème boucle : Après le gros ravitaillement à BUIS les BARONNIES il reste  13.3 km. Ce tracé est sur le tour de ST JULIEN avec 650m de dénivelé sur sentiers et sentes techniques. Dés le départ la pente est raide ce qui impose une alternance entre la course et la marche. Une fois au sommet il reste 4 km de descente pour rejoindre BUIS les BARONNIES. Le sentier est étroit sans pièges particuliers mais avec quelques ornières. A la fin il reste 600m de piste et route pour arriver à BUIS.

Logement :

Nous sommes logés dans un gîte dans la montagne au-dessus de MERINDOL les OLIVIERS (Vieux village) à environ 12 km de BUIS les BARONNIES. Le gite n'est pas facile à trouver au col de PROPIAC il faut prendre la petite route à droite sur 1km environ où il ne passe qu'un seul véhicule. LA MAISON D'EDOUARD des propriétaires très sympathiques. Très bonne ambiance lors des deux soirées.   Le couple qui est avec nous, sont LYONNAIS et lui court sur le 24km.

location-chambre-drome-2

29600_155525

29600_155533

IMG_6805

IMG_7902-

La course :

Petit déjeuner : à 4H30' 1 Thé avec 4 parts de gâteau énergétique + 1 bol MX3 MIX CREAM à 5H45'.

Ma tenue XBIONIC + 1 coupe vent, chaussures SALOMON XRCROSSMAX 2, sac à dos SALOMON

Pour la 1ère boucle de 24 km je prends dans mon sac à dos, veste légère, papiers, GSM, bandes au cas où, pansements, deux bidons : 1 MX3 LONG (repas), 1 MX3 MIX Drink longue distance, quelques morceaux de gâteau énergétique,  2 barres, 1 mini bidon de miel et eau à la place de gels. . Je ne prends pas les bâtons.    

Pour la 2ème boucle : 1 bidon MX3 Drink + 1 d'eau + (1 miel et eau + 2 barres uniquement au cas où j'ai tout mangé). Selon comment va se dérouler la course: le terrain, les ascensions pentues, les descentes très techniques où il faut être vigilant, je ne suis pas sur de manger le solide.

Nouveauté : l'organisateur a changé l'heure de départ 7h au lieu de 9h et aussi il a différé le départ du 24 km. Je trouve que c'est bien, les 2 distantes en même temps ça complique la course.

Vers 6H, c'est le départ pour BUIS, la descente est sinueuse, je roule tranquillement. A BUIS je me gare comme l'année écoulée à deux pas du parking de la poste qui est proche du départ. Il me reste environ 30' pour me préparer. Je pars m'échauffer en douceur avant de rejoindre la zone de départ à 6h50'. L'ambiance est assez calme à 7H. L'organisateur s'évertue de donner les dernières consignes au micro mais à priori personne ne prête attention compte tenu de la mauvaise audition d'une part et d'autre part chacun discute, c'est le problème de personne. A 7H pile le départ est donné.

BlE67VrIIAAuQjx

BlFj11yIAAAFuUa

Je prends un rythme moyen car la journée risque d'être longue. Je me fais doubler mais très vite les positions se stabilisent. Aussi le faux plat montant calme bien les efforts de chacun  sauf du peloton de tête. Cette année nous contournons le goulet de l'année écoulée. Cette 1ere ascension sur 5 km étale bien tous les concurrents. Elle se fait par paliers ce qui permet de se reposer et reprendre un rythme plus élevé. Le sentier est large et chacun court à son rythme. Au km 5 le sentier se rétrécit fortement mais ça passe pour ceux qui souhaitent doubler. Mais déjà à ce stade de la course il y en a peu de coureurs qui doublent. Je passe le km 6 en 0h46' soit 8km/h et 545m D+.   Sur un bon km c'est une descente toujours sur un sentier technique, je me fais un peu doubler car je ne suis pas un grand descendeur. Devant nous se profile une ascension sur 1 km soit 127 D+. Au km 8 je passe en 1h, la tête de course est déjà loin devant je pense vers le km 12. Me voici sur un faux plat montant où mon rythme augmente et ce environ 3 km où se situe le ravitaillement. Je cours à 10km/h, je double quelques concurrents. Je ne m'arrête pas au ravitaillement au km 11, ça fait 1h20' et une moyenne supérieure à 8 km/h et 668m D+.

BlFJhFgIYAAlovy

Sur ce chemin nous sommes tous séparés d'environ 20m/30m et à priori il y a une erreur de parcours. Si j'ai bien compris à la hauteur des pompiers qui assuraient la sécurité nous sommes tous allés tout droit alors que devions prendre à gauche. Alors comment une telle erreur ? Il vrai que par moment la rubalise n'était pas bien positionnée et prêtait à confusion ou la peinture au sol n'était pas très visible. Ouf je ne suis pas le seul car nous sommes passés un bon paquet et il y en a eu avant nous et après nous même dans les premiers. En effet un trailer dans les 15 s'est retrouvé dans les 30. J''ai eu connaissance de cette erreur par mon épouse à l'arrivée. Par contre au km 15 lorsque je compare le km de mon GPS et je trouve une différence d'1.7 km. Lorsqu'un trailer me double je lui  demande combien il a et nous avons bien cette différence donc je constate en différé qu'il a fait le bon parcours.

Je suis en 3ème position 

wrey_1210_0-MOI

Je reviens sur le parcours après 700m me voici dans une ascension d'1.5 km puis une petite descente et une ascension de 500m avec le sommet à 1036m. J'aborde la descente sur 4.5km sur un sentier technique où je reste très attentif. Quelques trailers me doublent, mais je ne peux pas faire mieux, je suis environ à 12km/h.

w_rey_1044_0

w_rey_1075_0

wrey_0744_0

wrey_0802

wrey_0914_0

Le tracé passe par le terrain de camping puis un peu route pour prendre le sentier des gorges d'UBRIEUX. Ce sentier qui est plus un ruisseau sec est très technique. Un groupe de 10 concurrents dont 3 filles me double en trombe. Je perds un paquet de place. Après ce passage difficile je retrouve la route pas longtemps. J'arrive sur le passage du gué "L'OUVEZE", j'ai de l'eau jusqu'à mi-jambe, je tiens le câble car je glisse sur les dalles. A la sortie il faut escalader un petit muret avec des chaussures  bien trempées.

BlFQhaDIUAAkz0T

BlFSvnWIcAAeDFP

BlFT2c8IQAEx6In

BlFU8CYIMAALHa-

BlFVaJNIcAAroNW

Il reste 2km pour arriver au ravitaillement. Dans BUIS les BARONNIES c'est la confusion il y a des trailers dans tous les sens car il y a le départ des 24km à 10H. Je m'arrête un peu avant le ravitaillement dans la zone définie. Mon épouse m'attend avec les bidons. Je reste quelques instants et c'est reparti. Je passe à BUIS au km 24 en 2h40', je trouve que mon rythme a diminué sur la fin. Je repars sur un petit rythme pour cette 2ème boucle de 14km. Après 1.5km je prends à gauche et je me trouve devant une ascension bien pentue sur 1.2km. Je trouve que j'ai un coup de moins bien.  Je n'avance plus correctement. Au sommet je repars correctement mais je ne m'alimente pas bien. Je double des trailers et dans mon élan je loupe le sentier qu'il faut prendre à droite. La signalisation n'est pas efficace si j'avais  été seul j'étais perdu. La pente continue, je passe le ravitaillement et j'attaque le sentier de la BICHE. C'est une ascension de 3.5km où je plafonne. Je viens de doubler des trailers à priori ils ne sont pas mieux que moi. Sur la fin un trailer me double et il me dit qu'il redoute la descente qui est très cassante. Je perds beaucoup de temps. Je passe le sommet au km 31.5km en 4h, c'est moyen. Me voici dans cette descente d'environ 5km, cassante, très technique, un ruisseau sec par moment, des cailloux qui roule sous les chaussures des ornières et pentue. Je la trouve interminable. Je me fais doubler et dans l'affaire je perds au moins 15 places. Je ne suis vraiment pas très bon sur ce genre d'exercice. Une fois sur la route j'aperçois la ligne d'arrivée et bien non ce n'est pas pour tout de suite il faut faire le tour de BUIS soit 2km. La je coince un peu. Je passe  la ligne d'arrivée en 4h56' et 1er V3. Je suis au même niveau que l'année écoulée. Pour mon 1er trail c'est correct mais je pouvais faire mieux. Je ne me suis pas alimenté comme je l'avais prévu, je trouve que j'étais trop concentré sur ces sentiers très techniques et comme je voulais rentré entier et bien j'ai un peu négligé de m'alimenter.